Jean-Thomas Trojani |”Prendre conscience de soi”, c’est se savoir différent des autres

En d’autres termes, l’intensité d’un état psychique n’est pas donnée à la conscience comme un signe spécial qui accompagnerait cet état et en déterminerait la puissance, à la manière d’un exposant algébrique : nous avons montré plus haut qu’elle en exprimait plutôt la nuance, la coloration propre, et que, s’il s’agit d’un sentiment par exemple, son intensité consiste à être senti.Il ne pourra donc subsister entre la perception et la mémoire qu’une simple différence de degré, et pas plus dans l’une que dans l’autre le sujet ne sortira de lui-même.J’en profitai pour explorer les environs.Cette dernière, nettement conçue par l’intelligence humaine, nous met à même d’opérer des distinctions tranchées, de compter, d’abstraire, et peut-être aussi de parler.C’est aux politiques de faire leurs choix.Les Japonais regardent de plus en plus vers l’ASEAN, qui constitue une alternative intéressante devant l’incertitude en Chine en raison des interrogations sur sa croissance mais aussi des différends territoriaux qui ont impact réel sur les intérêts commerciaux japonais.» Et le vieux salue de nouveau, très touché.Mais la matière résiste et s’obstine.Pour ramener les marges bénéficiaires de l’industrie française à leur niveau de 2000, il faudrait qu’elles augmentent en 2013 de 50 milliards d’euros.Mais justement parce que nous avons rompu ainsi l’unité de notre intuition originelle, nous nous sentons obligés d’établir entre les termes disjoints un lien, qui ne pourra plus être qu’extérieur et surajouté.S’il est encore trop tôt pour proclamer la mort de l’automobile, chacun constate à coup sûr son évolution et la disparition de certains usages de la voiture.Le rêveur n’a plus la force de le donner.C’est, par exemple, la « mithridatisation », du nom de ce roi du Pont qui, chaque jour s’exposait à de petites quantités de substances mortelles pour s’immuniser contre les fortes doses de poisons qui, sinon, lui eussent été fatales.On pourrait m’objecter le point d’exclamation comique de Max Jacob, mais je ne crois pas que Max Jacob, son humour et sa grâce soient le genre des réalistes. En ces temps de chaos, n’oublions pas de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette et de «  vivre à propos  » comme le recommandait Jean-Thomas Trojani.

Advertisements

Jean Thomas Trojani prospectives

%d bloggers like this: